LES PLAGES DU DEBARQUEMENT

Pour l’édition 2017, La Route du Calva a décidé de vous faire découvrir les plages du débarquement…

Au départ d’Englesqueville-La-Percée, les cyclistes ont eu la possibilité de redécouvrir l’histoire de ces plages et d’apprécier leur beauté. Entre falaises et étendues de sable sans fin, des collations leurs ont été proposées dans les lieux les plus emblématiques de la randonnée.

Le festival as accueillis les sportifs dès leur arrivée avec la crème des groupes normands qui ont joué du milieu d’après-midi jusqu’à la fin de soirée.

LA RANDONNEE

Le 19 Août 2017, La Route Du Calva vous a fait découvrir les plages du débarquement. 130 cyclistes se sont lancés à la conquête de la Normandie au départ d’Englesqueville La Percée pour une randonnée de 60 km. La bonne humeur a rayonné toute la journée avec la découverte des paysages à couper le souffle. Après cette belle randonnée, les cyclistes ont pu redécouvrir les produits du terroir qu’ils avaient dégustés au cours des différentes étapes de la balade cyclo-touristique

PROGRAMMATION

DSC_8047

Rakia

« Un jour, dans le désert de ma Normandie d’adoption, j’ai écrit quelques chansons. Je hurlais Rakia, c’était soul, même si mes références sont plutôt du côté de la chanson française ou du hip hop.

Assez vite j’ai eu l’occasion de faire des premières parties d’artistes connus : Ben l’oncle soul, Susheela Raman, Tryo, Cats On Trees, Ayo, Pauline Croze, Fauve, Ibeyi, entre autres. Pas mal pour une gamine de 19 ans à peine sortie de sa chambre ! J’ai de la chance, espérons que cela continue ! »

DSC_9804

Brav

Rapidement, c’est son grain de voix qui nous marque, peut-être en écho à ses origines bretonnes. On les ressent aussi dans ses textes lorsqu’il revendique son côté prolétaire, ses influences populaires comme l’Abbé Pierre ou Coluche, et son vécu de la Sous France.

S’il garde le rap comme première influence, il n’hésite pas à parcourir d’autres styles comme la pop ou le rock. Brav semble avoir trouvé cet équilibre entre fond et forme que beaucoup d’artistes recherchent. En témoigne le titre I Hate Love où il parvient à décrire ses contradiction tout en étant très musical.

DSC_7874

Miléna

Miléna, c’est l’alliance de deux voix : celle tantôt mélancolique, tantôt cynique de l’artiste, et celle langoureuse et espiègle de son violoncelle. Miléna a commencé le violoncelle enfant et cet instrument ne l’a plus jamais quitté. Le chant est venu peu à peu s’immiscer dans ses compositions jusqu’à prendre part pleinement à l’univers sonore du projet. Nourrie par une pratique classique (chant lyrique et formation instrumentale), elle s’inspire d’univers multiples. Allant du jazz au folk en passant par la chanson française, Miléna retrace son périple cheminant entre les cordes vibrantes de sa voix et celles de son violoncelle.

DSC_8691

Dizzy Yug

Sur une base de Hip Hop, Funk et de sonorités électroniques, Dizzy Yug explore ces styles et en réinvente les codes au profit d’une musique au service de l’énergie et du groove.

Découvrez l’univers de ce groupe à la croisée de deux genres, portés par une voix inimitable et ponctuée par ses cuivres aux accents funky.

DSC_8456

Aérobrasil

Dès les premières notes, les gens se mettent à danser, au rythme des grooves de cette techno pop mélodique, qui n’en finit pas de monter, et d’exploser.

AeroBrasil réunit Sidoine (Batterie) et Vincent (claviers / machines). En combinant maîtrise rythmique et sens de la mélodie, ce duo électro aux accents vintage vient percuter le dancefloor avec un son mêlant nostalgie et beats contemporains. Une invitation à s’envoler vers de nouveaux horizons

DSC_9254

Intérieur | Nuit

Fiers de leur langue, ils portent un regard tendre et incisif sur la magie d’un moment vécu, la force d’une parole murmurée un soir d’été ou le silence pesant attrapé au vol à la terrasse d’un café.

Des récits portés par un rock à la fois doux et poussiéreux, invoquant leurs grands espaces à eux… Ceux de l’Orne, du Cotentin, des côtes herbeuses balayées par les vents… Un western provincial peuplé de jeunes gens pressés de vivre. Et que ces quatre-là traversent unis, à la vie comme sur scène, en véritables frères d’art.

DSC_0032

ALPHABET

Fusionnant puissance rythmique et envolées mélodiques, fraîcheur des instruments électroniques et chaleur de leurs voix finement accordées, ALPHABET questionne et nous insuffle une tempête étrangement sensible et émotionnelle. Après la sortie remarquée des clips de Leika et Fake Faces totalisant déjà plus de 100K vues, vous pourrez découvrir son univers qui vous transportera peut-être en haut d’une montagne surplombant un désert de sable enneigé, où vous pourrez voir au milieu d’un ciel bleu nuit, tomber une pluie de mélodies, décrivant de longues spirales déchirées d’éclairs de synthés acides, sur un sol vrombissant sous les coups d’un tonnerre placide… Qui sait ?

jgDSC_7551

BOUH

BOUH, c’est un mélange étonnant de Rock et d’Electro.
BOUH, c’est nerveux, ça donne envie de remuer.
BOUH, c’est un groupe 2.0 avec des guitares aiguisées, des samples qui décapent, une artillerie Hi-Tech au service de textes en français qui n’ont pas froid aux yeux.
BOUH, c’est la collaboration de Bapman (guitare et chant) et de son trublion virtuel Bouh aux samples.
BOUH, c’est une expérience musicale, un frisson qui te transporte à la frontière entre le Rock et l’Electro.

ENGLESQUEVILLE LA PERCEE